AccueilActivités médicalesPôle AAnesthésiologie

Pôle A

Anesthésiologie

L’anesthésiologie est une spécialité médicale qui prend en charge les anesthésies, dans les meilleures conditions de sécurité et de confort, avant, pendant et après l’intervention.

L’anesthésiologie est exercée par des médecins spécialistes. Leur rôle est d’assurer les meilleures conditions de sécurité et de confort (prise en charge de la douleur, des nausées et vomissements postopératoires) aux patients bénéficiant, pour un acte chirurgical, endoscopique ou radiologique, d’une anesthésie générale ou locorégionale.

Les médecins-anesthésistes travaillent, en salle d’intervention ou d’endoscopie, en binôme avec un infirmier anesthésiste (IADE, deux années d’études complémentaires après le diplôme d’infirmier).

La consultation d’anesthésie est obligatoire. Elle permet d’assurer la sécurité du patient et d’adapter sa prise en charge si besoin. Dans certains cas, un avis spécialisé (notamment cardiologique) sera demandé. Cette consultation est une étape essentielle pour l’information du patient. « Claire, loyale, intelligible » (selon les termes de la loi), elle permet au patient, bien informé, de donner son accord pour l’anesthésie. A l’issue de la consultation, un dossier spécifique est ouvert où sont consignées les informations nécessaires à la prise en charge. Il est consultable, sous réserve des droits d’accès, par tout médecin anesthésiste ou IADE prenant en charge le patient en pré, per ou post opératoire.

La phase anesthésique, proprement dite, commence par la vérification préalable de l’absence d’événement imprévu depuis la consultation d’anesthésie, la réalisation de la check-list préinterventionnelle (identité du patient, exhaustivité du dossier, allergie éventuelle, autres particularités cliniques) après qu’ait été réalisée, chaque matin en début de vacation, la check-list d’ouverture de salle (vérification détaillée du matériel). S’ensuit l’induction anesthésique, anesthésie générale ou locorégionale, en fonction de l’intervention et du patient. La surveillance demeure étroite durant toute l’intervention et se prolonge en salle de surveillance post-interventionnelle (anciennement « salle de réveil »).

L’étape ultime est le retour en chambre du patient, muni de ses prescriptions post opératoires. Après l’intervention, le médecin anesthésiste sera amené à prendre en compte la douleur et l’ajustement des thérapeutiques en cours (par exemple reprise des anticoagulants). C’est ce médecin, dédié aux patients hospitalisés, qui assure les consultations anesthésiques imprévues pour des patients se présentant aux urgences ou déjà hospitalisés.

Le secrétariat du service assure la préparation des consultations, la gestion des comptes-rendus d’analyses biologiques et des consultations spécialisées, et veille à ce que les dossiers soient complets à temps. L’équipe anesthésique hospitalière est intégrée dans un groupement de coopération sanitaire (GCS) de moyens avec la clinique mutualiste de l’estuaire, avec mise en commun des ressources humaines et matérielles.